ARBRE DE PAROLES : vivre autrement ensemble.

Catégories : Vie associative

                       

HABITAT PARTICIPATIF

VIVRE AUTREMENT ENSEMBLE

Est-ce une utopie ou une nécessité ?

Acheté ou loué, nous détenons un jour la clé de notre futur « habitat » sans avoir participé à sa conception. L’architecte et le donneur d’ordre ont imaginé à notre place le logement que nous allons occuper et nous devons accepter ses dispositions.

Or, nous sommes des personnes dotées d’imagination et d’expérience et nous sommes capables de concevoir notre lieu d’habitation.

« Rêver notre habitat » est le point de départ pour sa création et ce qui implique toutes les parties concernées par la construction d’un habitat.

Cela demande forcement davantage de temps au moment de la conception, mais responsabilise chaque partie participant au projet.

Le second avantage de cette démarche est de créer un lien entre les futurs habitants ce qui pare au problème de la solitude dans notre société où nous vivons souvent de façon isolée « dans des cages » cloisonnées les uns des autres.

On peut, à juste titre, espérer une diminution des anti-dépresseurs dont notre population est grand consommateur à une époque de crise.

Se grouper, prendre part à la gestion du projet et de l’habitat permet diminuer les coûts, un aspect également appréciable à notre époque d’appauvrissement.

Dans la démarche ci-dessus, chaque habitant disposera de son espace personnel

Et il y aura des espaces partagés : par exemple : buanderie, salle de rencontre, jardin et d’autres espaces selon nos besoins.

Celle-ci s’inscrit dans un souci d’écologie, car les ressources d’énergies traditionnelles se font rares, donc chères.

Dans l’idéal, il serait souhaitable de mélanger les classes d’âge, les propiétaires et locataires afin d’assurer une mixité des habitants.

Ce projet exige une implication dans la durée. L’individualisme consumeriste est à remplacer par la solidarité et l’esprit d’entre-aide, en fait, un changement de mentalité qui soutendra une économie où chaque individu comptera.

Un autre aspect dont il faut tenir compte est l’augmentation de la population « Senior » où les femmes sont majoritaires.

Pour réaliser ce projet, le collectif HABITAT PARTICIPATIF se réunit :

  • tous les 3e Mardi du mois au Foyer COUDON, 18 rue Salvador Allende à Bagneux (92220), à partir de 17.00 heures

Renseignements : 01 46 54 31 70 ou 06 77 06 66 54

Mail : arbredeparoles@gmail.com

Blog : arbredeparoles.wordpress.

Auteur :Ursula PRÄMASSING

Laisser un commentaire